Héritiers des religions mésopotamiennes, disciples de Jean Baptiste, les Sabéens-Mandéens pratiquent une religion ésotérique fondée sur la paix, la tolérance et la charité. Vivant près des fleuves, ils attachent une grande importance à l’eau et aux rites qui lui sont associés, cette eau qui lave du pêché et nourrit la terre. Longtemps oubliés, victimes de nombreuses persécutions à travers les siècles, ils lancent aujourd’hui un cri d’alarme : fils de la paix, si personne ne les aide, ils risquent de disparaître.



Premier livre en langue française depuis 1930 sur ce peuple méconnu d'Irak et d'Iran, ni chrétien ni musulman.


L’émergence de Daesh, ses conquêtes territoriales à l’été 2014 et les exactions qui les ont accompagnées ont rappelé à l’Occident l’existence, dans ces régions, de communautés anciennes, au patrimoine et à la culture unique. Cet ouvrage s’ancre dans cette volonté de redécouverte d’une communauté sur laquelle peu de choses ont été écrites et qui est confrontée aujourd’hui à des défis immenses.


Disponible aux Editions du Cygne.

Les droits d'auteur sont reversés aux projets de Noor Solidarty en faveur des Sabéens-Mandéens.

Claire LEFORT est étudiante à l’École Normale Supérieure et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, en géopolitique et anthropologie. Dans le cadre de ses travaux sur la place des minorités au sein des réfugiés de guerre, elle a été amenée à rencontrer de nombreux membres et responsables de la communauté mandéenne. Après six mois passés à leurs côtés en Jordanie, elle s’est rendue auprès des Sabéens-Mandéens réfugiés en France, en Suède et en Irak.